La Palais des Congrès 1977

Mis à jour : 21 juil 2019

 Ce show a été vu par plus  180 000 spectateurs, mis en scène par Claude THOMPSON et présenté du 7 octobre au 9 novembre 1977 au Palais des Congrès avec une prolongation du 20/03/1978 au 02/04/1978. Avec la participation de Gary CHAPMAN et Peter NEWTON pour Operator" et "Jubilation". Chorégraphie Claude Thomson sauf " la drôle de fin " :Walter Painter .

Cet instant est à moi Petit rainbow L'amour c'est comme les bateaux Dieu Merci Qu'est-ce qui fait pleurer les blondes ? Arrête de rire 

Ne pars pas comme ça 

Le temps du swing Tout le bazar Georges La drôle de fin 2'35 de bonheur Jubilation Operator Photo Medley Danse-la chante-la, Irrésistiblement, Ta sorcière bien-aimée, L'amour au diapason, Danse-la chante-la . L'ère cosmique Parle-moi de ta vie Je vivrai pour deux Je suis née dans une valise Dancing star

Le rodage de ce spectacle à été faite en été 77 avec une 40 ene de date en France et même une date à Carthage en Tunisie .

Cette tournée reprend la plupart des tableaux du PDC 77 mais avec des costumes complètement différents.

Au palais des congres ,les costumes sont de Bob Mackies (le couturier préféré de Cher ) et du costumier Michel Fresnay .

La photo de l affiche ,sans doute la plus célèbre et spectaculaire de Sylvie ,est du grand photographe australien Helmut Newton. Elle représente Sylvie ,micro à la main , en robe « Tarzanne » devant un rideau vert .

Ce show est un véritable bijou ou Sylvie apparaît étincelante de beauté sur cette immense scène ,accompagnée par le grand orchestre de Raymond Donnez et par les fléchettes ,les choristes de Claude François .

La chanson d entrée a été écrite spécialement pour le show par Eddie Vartan le frère de Sylvie et des l'entrée on retient son souffle . Le "Madame ,Mesdemoiselles ,Messieurs" retenti  "Et maintenant Sylvie Vartan" .Le décors, une silhouette de château perché tout en haut du grand escalier ,s'ouvre et Sylvie apparaît dans un halo de lumière ,elle commence seule la chanson puis descend l'escalier pour rejoindre ses danseurs .Et c est parti pour 2 heures de show ou chaque chanson est prétexte à un tableau et une ambiance différente . Le moment le plus attendu par les fans est à coup sur, quand Sylvie arrive sur scène avec  la robe de l affiche pour chanter "Arrête de rire "  et  "Ne pars pas comme ça  "  Deux tableaux magnifiques avec miroirs ,fumigènes et danseuses ,accompagnant une Sylvie très sexy qui essaye de retenir son amoureux . Avec une telle sensualité l'amant n'a pas du aller très loin . Pour terminer la première partie ,chapeaux claque , boa violet  et 10mn de claquettes avec tout le bazar ou Sylvie se moque gentiment  des codes du show biz .

La seconde partie débute sur une note humoristique avec "Georges" qui fait tanguer Sylvie comme un bateau ivre ,puis la drôle de fin ,le seul ballet rescapé du PDC75. ,le plus célèbre des ballets de Sylvie ,sa véritable carte de visite .Un petit hommage au photographe avec "Photo" avec un paparazzi insistant qui empêche Sylvie de chanter "Souvenir" qu on aurait bien aimé entendre en entier . Pour clore ce Show ,il fallait un ballet exceptionnel ,un ballet fort ,un ballet dont les spectateurs se souviendraient longtemps et Dancing Star a parfaitement rempli son rôle avec son ambiance jungle inspiré directement de King Kong   (C Thomson a été le Chorégraphe du King Kong de 1976 ) Sylvie devient une Dancing Star ,mais ça on n en doutait pas . 







45 vues1 commentaire